Société Haute-Marnaise d'Apiculture


Accueil
Actualités
Circulaire 2016
Conseil d'Administration
Contacts






























































































































































































































































































Le mot du Président - Janvier 2016

Cher(e) ami(e) sociétaire,

L'année 2015 a été remplie d'émotion lors du départ de notre administrateur et ancien président, Michel MALLET.
Michel a été d’un grand soutien dans ma fonction de président et en me donnant dans certain cas, les conseils justes. Personnage à qui l'on doit tout le respect et  toute notre reconnaissance. Nous devons à Michel nos remerciements pour ses années de présidence et d’avoir mené à bien le maintien de notre syndicat.
Pour l’année 2016, un changement intervient dans la déclaration des ruches. Cette déclaration se fera uniquement sur la période du 1er Septembre au 31 décembre.
Notre conseil d'administration a pris le soin de vous le mentionner dans l’appel de cotisation 2016.
Vous trouverez également dans l’appel de cotisation, un formulaire de réponse pour la capture des essaims.
Comme évoqué lors de notre assemblée générale, votre conseil d’administration va fournir au CODIS (centre opérationnel des pompiers) une liste d’apiculteurs (suivant certains critères) susceptibles de pouvoir capturer les essaims. Dans le cas échéant, une formation pourra être envisagée (si nécessaire).
Je rappelle que vos commandes 2016 doivent être les plus justes afin de limiter les stocks et  satisfaire tous les adhérents, en particulier sur la commande de votre cire gaufrée.
Pour votre information, une seule commande de cire et une seule commande de médicaments seront faites par votre conseil d’administration.
L'équipe de votre conseil d'administration se joint à moi pour vous souhaiter ainsi qu'à  votre famille de joyeuses fêtes de fin d'année et se dévouera avec ses moyens pour vous apporter tout l'aide nécessaire afin de mener à bien vos actions apicoles 2016.

Votre président
Christian CAPUT


Formulaire d'enquête épidémiologique apicole visite de printemps

Afin de mieux apprécier l’état sanitaire des abeilles que vous élevez, je vous demande de bien vouloir renseigner cette fiche lors de votre visite de printemps dans les ruches.
En effet ce moment est riches d’informations pour préparer la saison à venir (dynamisme de la reine, prévention des maladies…) et tirer les leçons de la saison passée,( qualité de l’hivernage, appréciation de la vigueur des abeilles à l’automne…).
Dans un premier temps, je vous décris les différents points qui doivent, à mon sens, retenir votre attention et que je vous demande de reporter, dans un deuxième temps, dans le tableau de synthèse qui suit.
Merci d’avance de votre collaboration.

Dr T Lejeune  Vétérinaire

Consultez le formulaire d'enquête pdf


Le mot du Président - Janvier 2015
       
Cher(e) ami(e) sociétaire,
Une année 2014 qui s’achève avec des résultats positifs au niveau de notre syndicat.
Nous venons d’obtenir au début du mois de novembre 2014, l’agrémentation de notre plan sanitaire d’élevage (PSE).
Vous pourrez bénéficier des bandes APIVAR sur la saison prochaine.
En contrepartie, notre vétérinaire conseil compte sur votre disponibilité et sur votre dévouement pour renseigner la fiche du suivi sanitaire de votre élevage (feuille qui est jointe à votre appel de cotisations). Les données recueillis seront très intéressantes et cibleront nos prochaines visites sanitaires. Nous comptons sur vous.
Je tiens à remercier les administrateurs qui ont travaillés sur l’obtention de ce PSE.
L’autre nouveauté pour l’année 2015 est l’essai que nous allons mettre en place pour la distribution de sirop de nourissement à notre dépôt de Marnay.
Toujours dans un souci d’avancer et de développer l’apiculture Haut Marnaise, quelques projets sont en discussion au conseil d’administration.
Votre président prendra contact avec des adhérents qui seront désireux de participer à l’élaboration de ces projets.
L’année 2014 a été très diversifiée sur les résultats des récoltes de miels. D’après les résultats, le nord Haut Marnais a eu des résultats plus importants que le sud.
Je tiens à remercier votre conseil d’administration qui œuvre pour la bonne santé de votre syndicat.
Merci à tous.
Au nom de votre conseil d’administration, Je vous souhaite à vous et à votre famille, une bonne santé et une excellente année apicole 2015.

Votre président
Christian CAPUT


Assemblée Générale du 27 septembre 2014 de la Société Haut Marnaise d’Apiculture


Assemblée Générale 2014Les Apiculteurs Haut Marnais adhérents à la SHMA se sont donné rendez vous pour leur assemblée générale qui s’est tenu à la chambre d’agriculture de Chaumont.

Le président, Christian Caput s’est réjoui de la soixantaine de participants.

1/Mot de bienvenue du président :
Nous nous retrouvons comme tous les ans pour faire le point de la situation du syndicat mais également pour partager un moment de travail ; de convivialité.
Cette année apicole 2014 a démarré très tôt dans la saison. Pour ceux d’entre vous qui ont tardé à faire les visites de printemps ont dû avoir du fil à retordre pour ne pas se faire dépasser par les événements.
 La météo était au rendez-vous, les floraisons également ; les ruches qui ont passées l’hiver étaient paradoxalement prêtent avant l’apiculteur ! Il fallait surveiller ses ruches comme le lait sur le feu.
Les deux  années précédentes ont été médiocres voir désastreuses. Quel plaisir de renouer avec des abeilles en forme et des miellées prometteuses.
Je parle en mon nom, mais dans des discussions avec nos adhérents, il s’avère que cette année apicole était hétérogène sur le département. On relate des récoltes moindres sur des secteurs haut marnais. La collecte des informations par canton sur le  nourissement et les récoltes  nous en dira plus sur cette information.
Pour votre info, j’ai discuté avec certains professionnels qui se sont fait piéger sur la récolte de printemps. 30% de la récolte est restée dans les cadres. Cela s’est tenu à 3 jours de retard dans leur récolte par rapport à la mienne !

Je tiens comme chaque année à renouveler mes remerciements aux administrateurs de votre syndicat qui œuvre pour la bonne marche du syndicat.

Cette Assemblée Générale est particulière par la présence de personnalités du milieu agricole invitées par le président.

Mr Blondel : directeur de la FDSEA52
Mr Cavalié : directeur de la chambre d’agriculture et représentant Mr Fischer (Président de la chambre d’agriculture.

Les comptes financiers, exposés par notre administrateur Christian FONTAINE ainsi que le compte rendu de l’AG 2008 ont été votés et approuvés à l’unanimité.

Assemblée Générale 2014L’effectif de nos apiculteurs est stable (nous sommes actuellement 187 apiculteurs adhérents) ; le nombre de ruches assurées est également stable (4208 ruches assurées sur l’année 2013).

L’évolution de notre PSE (programme sanitaire d’élevage) :

Ce dossier n’a pu être concrétisé sur la saison 2014 comme nous l’avions pressenti lors de notre Assemblée générale 2013.
Le conseil d’administration a retravaillé ce dossier pour être complet et conforme aux directives administratives de la DDCSPP.
Nous avons dans un premier temps envoyé à la mi-juin les 14 dossiers reliés à la commission de Chalon pour essayer de passer notre dossier.
Ces dossiers sont revenus à la DDCSPP sans être passer en commission.
En fait, c’est la DDCSPP qui délivre le droit de passer en commission.
Mais dans cette action que l’on a menée, les choses ont évoluées dans le bon sens.
Une délégation du conseil d’administration a  été conviée à se rendre à la DDCSPP mardi 23 septembre 2014 pour discuter de notre dossier PSE.
La discussion a été très constructive et à ce jour, le Président de la SHMA annonce que le dossier PSE est recevable en commission.
Nous sommes convoqués à la commission de chalons le 3 novembre pour argumenter notre PSE.
Le conseil d’administration et son président assurent qu’ils vont défendre le PSE dans cette dernière ligne droite.
Dans le même sujet, avec ou sans le PSE, Christian CAPUT  réitère les mêmes propos que l’année passée :

Prendre contact avec le GDSapicole de la Haute-Marne pour une conduite sanitaire départementale et non individualiste.

Election des membres du conseil d’administration :

-    Mr CAPUT, Mr MICHEL, Mr LEBOEUF
sont réélus au sein du conseil d’administration.

-    Mr Delompré se présente, il sera coopté pour l’année 2015.

Rapport d’activités et perspectives.

Communication :
Une opération de communication a été réalisée  à  Dommartin le saint père ou nous avons recueilli quelques adhésions pour 2015.

Stage d’élevage de reines :
Suite à l’intervention de Mr Martinant lors de l’assemblée générale de 2013, et à la demande des adhérents, le conseil d’administration a organisé courant mai 2014 cette mise en pratique.
Une vingtaine de stagiaires de niveaux différents sont venu approfondir leur connaissance pendant 2 jours et demi dans les ruchers du président de la SHMA à RUPT.
Cette première organisation fut un succès.
Le conseil d’administration va renouveler pour 2015 cette formation.
Cela implique un minimum de matériel apicole mais surtout pédagogique.
Le conseil d’administration se réunira prochainement et décidera d’acheter ce matériel.

Les perspectives de notre syndicat.
 Une réflexion pour une distribution de sirop de nourissement pour 2016 sera prochaine discutée lors du prochain conseil d’administration.
Le forfait apicole : Lors de la commission à Chaumont avec  l’administration fiscale, Le président a argumenter le point « apiculture » pour obtenir un forfait apicole de 9€ pour l’année 2013.

Partenariat AGRI/API : Le directeur de la FDSEA a organisé une réunion préparatoire avec le président de la SHMA accompagné de 3 apiculteurs courant août 2014 à la FDSEA52. Le but de cette réunion était de trouver des projets communs qui pourraient faire avancer la communication entre agriculteurs et apiculteurs.

Mr Blondel et Mr Cavalié exposent lors de notre Assemblée générale les différents points qui pourraient développer ce partenariat AGRI/API :

•    Journée de découverte et d’échange : une demi-journée chez un agriculteur avec présence d’apiculteurs et l’autre demie journée chez l’apiculteur avec présence d’agriculteurs.
•    Articles mensuels dans un journal agricole pour informer les agriculteurs du travail apicole.
•    Présentation d’un stand SHMA dans des manifestations agricoles.
•    Communication phyto, sanitaires et traitements.

Nous avions également la présence à notre AG de notre administrateur, Mr Vedrenne (président du syndicat national d’apiculture).
Le débat entre les deux parties a été assez soutenu par les problèmes que soulève Mr Vedrenne au niveau national.

Christian CAPUT a conclu sur le point du partenariat AGRI/API qu’il faut dans un premier temps travailler au niveau du syndicat de la SHMA pour retirer l’idée reçu du producteur/pollueur.

L’apéritif et le repas ont permis de partager un moment de convivialité et de communication entre les différents apiculteurs.


ELEVAGE DES REINES EN HAUTE-MARNE

Samedi 17 et dimanche 18 mai 2014, la Société Haut-Marnaise d’Apiculture (SHMA) a organisé un stage sur l’élevage des reines.
Ce stage est la continuité de la présentation faite lors de l’assemblée générale de la SHMA en septembre 2013 par Mr MARTINAND, président du syndicat apicole du Tarn et administrateur au SNA.
Une vingtaine de stagiaires (tous adhérents à la SHMA), se sont rendus à la miellerie  de leur président, Christian CAPUT, pour mettre en pratique l’élevage des reines.
La partie théorique a été faite dans le local de la miellerie, tandis que la partie pratique s’est déroulée au rucher de Christian.
Notre formateur, Mr Martinand, a commencé par une présentation du travail que nous allions réaliser sur ces deux jours.
Cette introduction était nécessaire pour déterminer le niveau de chaque stagiaire.
Cette méthode d’élevage est simple à mettre en application mais demande un peu de connaissance sur les abeilles.
Aucune recherche de la reine pour réaliser l’orphelinage et cette façon de faire de l’élevage est, je pense, adapter pour les petits apiculteurs comme nous.
Il y a des règles à suivre pour la réussite de cette opération que notre formateur a su nous donner.
Pour ce premier stage réalisé au nom de notre SHMA, les stagiaires sont repartis avec l’envi de faire de l’élevage.
Je tiens, au nom de tous les stagiaires, à remercier Mr MARTINAND, d’avoir donné de son temps pour venir jusqu’en Haute-Marne, transmettre son expérience ; pas seulement sur l’élevage de reines mais d’avoir répondu à toutes les questions qui ont fusées lors de ce weekend enrichissant.
Nous remercions également, Mme CAPUT pour la confection des bons petits plats des repas du midi.
Sans oublier, Mme MARTNAND, qui a été en doublure avec Mme CAPUT.
Ce stage n’était pas formel, et, c’est dans la bonne humeur que nos apiculteurs se sont retrouvés.
2 jours de partage et de communication ont fait une réussite de ce stage. A renouveler….

Le Président,
Christian CAPUT

La méthode est parue dans l’Abeille de France de juin 2013, p
age 25

Elevage de reinesElevage de reinesElevage de reinesElevage de reines



Compte-rendu du CA du vendredi 31 janvier 2014

Consultez le compte-rendu pdf



Le mot du Président - Janvier 2014

Cette année a vu le non renouvellement de notre plan sanitaire d’élevage (PSE). Différentes causes ont fait qu’il n’était pas possible de pouvoir garantir à nos apiculteurs la délivrance des bandes « apivar ».
Nous allons refaire le dossier complet pour 2014, mais nous n’aurons pas la garantie d’obtenir cet agrément vu les difficultés rencontrées en 2013 lors du renouvèlement !!

Nouveauté de 2013, le voyage organisé par votre conseil d’administration qui a été très chaleureux et convivial. Je tiens encore à remercier Mr et Mme Boyer pour leur accueil et leur explication sur l’apiculture professionnelle.
Je pense que cette opération sera renouvelée à plus grande échelle.

Notre année apicole a été, malheureusement, le reflet de ces 3 dernières années. Mais gardons espoir et, avec le soutien du SNA pour défendre les causes de l’apiculture française et plus particulièrement Haut-Marnaise.

Nous mettons en place pour mai 2014 un stage d’élevage de reines suite à l’intervention de Mr Martinand à notre AG d’automne. Ce stage vous sera communiqué par courrier.

Je tiens à remercier votre conseil d’administration pour les efforts fournis durant cette année (organisation voyage, tenue du stand à Dommartin le st Père…).

Imitons l'abeille, elle fait de grandes randonnées, sans perdre son objectif.

Je vous souhaite à tous et à vos familles respectives, tous mes vœux pour cette nouvelle année apicole.
          Cordialement
                                                     Votre président Christian CAPUT



Assemblée Générale de la Société Haut-Marnaise d’Apiculture du 05 octobre 2013

AG 2013Samedi 5 octobre 2013, s’est tenue à la chambre d’agriculture, l’assemblée générale des apiculteurs Haut-Marnais ; une soixantaine d’apiculteurs (trices) étaient présents à cette assemblée.

En ouverture de séance, le président, Christian CAPUT apportait les informations sur la situation apicole du département :

« Quel début de saison !! Le printemps 2013 a été désastreux et a emmener nos abeilles à consommer sans pouvoir sortir des ruches. La saison apicole a été retardée de 3 semaines. Chacun se demandait ce qu’il allait voir à la sortie de cette période froide et humide.
Quel contraste avec 2011 !
Mais pour un résultat quasiment identique.
Nos abeilles ont su rebondir à ce printemps désastreux, des essaimages à tout va. Mais des miellés relativement bonnes sur l’été.
Le conseil d’administration travaille à petits pas mais pour des objectifs à longs termes. Il faut du temps et cela n’est pas évident de se consacrer à des missions de grandes envergures. Tout doucement, nous avançons et nos ambitions sont bien présentes. Toutes idées sont bonnes à prendre et je vous invite à nous les faire partager. »


Suite à la présentation des comptes financiers de la SHMA présentés par l’expert-comptable, Mr MUSSY, la SHMA a une trésorerie saine et positive.

AG 2013Rapport d’activités et perspectives.
L’effectif de nos adhérents est toujours en légère diminution. Nous comptions 206 adhérents en 2010, 197 en 2011, et 187 en 2012, 181 en 2013.
Le nombre de ruches assurées est relativement constant depuis 2 ans.
Nous comptions 3803 ruches en 2011, 4469 ruches en 2012, 4212 ruches assurées pour l’année 2013.

Plan Sanitaire d’Elevage (PSE) :
Christian CAPUT  a exposé longuement le problème sanitaire que la SHMA doit palier depuis le début 2013.
La SHMA avait depuis 5 ans l’organisation et la gestion médicamenteuse (bandes APIVAR pour la lutte contre le varroa). Plus concrètement un PSE (Plan Sanitaire d’Elevage). Il existe sur la Haute Marne 2 PSE répartis dans 2 associations distinctes.

L’historique du PSE de la SHMA :
Les apiculteurs adhérents au PSE, avec l’association d’un vétérinaire conseil et de spécialistes apicoles ont permis à la haute Marne et surtout à notre syndicat de programmer un véritable suivi sanitaire des ruchers haut marnais et de comprendre le bien fondé d’un programme sanitaire d’élevage.
L’évolution du nombre d’adhérents au PSE à toujours été en progression très significative au niveau de la SHMA.

Pourquoi le PSE a disparu cette année ?
La durée d’un PSE dure 5 ans.
Nous avons dû ; suite au courrier de la DDCSPP (anciennement Direction des services vétérinaires),  renouveler notre PSE. Je parle bien de renouveler et non pas de créer un nouveau PSE. Cette remarque est tout à fait appropriée quant à la suite des investigations.
Il a fallu se démener pour apporter la somme considérable de documents afin de mettre sur place un nouveau dossier administratif.
Et là, ce n’était plus un renouvèlement de PSE mais la création d’un PSE normalisé suivant les nouvelles directives de la DDCSPP.
Le trésorier, Le vice-président, un administrateur, le président du SNA (Syndicat National Apicole) et le président de la SHMA ont travaillé pour fournir la majorité des documents à la DCSPP.
Le temps était compté car l’échéance pour rendre un dossier complet était trop tard.
La réponse finale a été qu’il fallait renvoyer 14 copies du dossier corrigé dans les 4 jours !
la SHMA  fonctionne comme beaucoup d’autres associations, avec des bénévoles.
Devant la masse d’énergie qu’il faut apporter pour obtenir un agrément vis-à-vis des institutions départementales, le bénévolat s’essouffle et fait mourir les associations.


Il est évident que la démarche d’un PSE doit se faire sur la haute marne.
La SHMA a aujourd’hui un recul, un historique du bien fondé d’un tel programme sanitaire.
Nous envisageons de refaire cette démarche.
 
Christian CAPUT veut renouveler le dialogue avec les représentants d’autres organisations apicoles Haut Marnaise afin de construire une conduite sanitaire uniforme et unique sur le département.
Ce débat sera évoqué lors d’un prochain conseil d’administration et sera mis au vote lors de la prochaine assemblée générale 2014 ou d’une assemblée extraordinaire.

Le président a ensuite exposé les actions menées sur l’année écoulé :

. Opération de communication avec la tenue d’un stand de la SHMA à la journée des vieux métiers à Dommartin le saint père.

. Le voyage « pédagogique » chez un apiculteur professionnel et la visite d’une fromagerie artisanale.

La distribution de matériel aux apiculteurs adhérents.

En fin de matinée, Mr DAILLET, directeur du GDS52 a apporté quelques explications sur les nouvelles organisations apicoles départementales, régionales et nationales. La présence de Mr Vedrenne, président du SNA, et administrateur de la SHMA a permis de comprendre les avantages mais surtout les inconvénients de ces nouvelles organisations apicoles au niveau national.

Mr Martinand, apiculteur dans le Tarn, est venu sur l’invitation de la SHMA exposer le thème sur  l’élevage des reines. Cette présentation fortement apprécier des apiculteurs présents, va se poursuivre au printemps prochain avec cette fois, la pratique d’élevage de reines sur le terrain.

Après le repas, Mr Martinand a présenté un diaporama sur le nouveau fléau qui touche essentiellement le sud-ouest de la France mais qui aujourd’hui se propage jusqu’au département de la cote d’or : Le frelon asiatique.